TOTEM DE RIEN/ETUDE DE CAS

Grâce à ARSENECA les personnalités  ont pris conscience du Rien

#LE TOTEM® ARSENECA POUR ACHETER RIEN OU NE RIEN ACHETER

Totem® créé le 23 juin 2012 par ARSENECA, il donne la possibilité à une personnalité d’acheter Rien pour ne rien recevoir. Principalement utilisé aux Etats-Unis, il a même donné naissance  au “Buy Nothing day”  journée mondiale d’achat du Rien le 26 novembre de chaque années.
Rien a été déposé ainsi qu’ un brevet d’invention  par ARSENECA le 04/02/2020   (numéro DSO2020001873)  suite à des améliorations importantes de rien, notamment les délais de livraison raccourcis de 5 jours passant ainsi de 20 à 15 jours, permettant à une personnalité  de rien recevoir en 15 jours seulement.
En matière de rien, il y a un avant 2012 et un après. De nombreux défis ont été levés et il n’est plus possible d’acheter rien sans rien recevoir. Le rien est devenu quelque chose.

#LE DEFI

Comment acheter rien pour ne rien recevoir. Tel était le premier défi du millénaire 
Sur le plan social, le défi était de taille. Le Monde avait besoin de rien acheter, il fallait trouver une solution.
Chaque achat effectué en ligne, ou en magasins permettait d’obtenir en payant, ce que nous nous avions acheté. Quitte à ne pas utiliser ce que nous achetions.
Le défi est immense pour aider le Monde à acheter rien, afin de rien utiliser plutôt que de gaspiller en achetant rien de bien, pour en parler par la suite.
Il était important pour le monde, de pouvoir acheter, pour ne rien recevoir et profiter pleinement de rien.
Sur le plan scientifique, le rien n’existait pas. Même lorsqu’il n’y a rien, il y a toujours quelque chose. Le vide absolu constitué de 4 atomes par mètres carrés est toujours plein d’atomes. Si nous regardons à des échelles plus petites que l’atome, le vide baigne dans un champ quantique dans lequel des particules virtuelles naissent de rien, même si elles ne peuvent pas être observées, elles prennent naissance depuis rien.
Comment parler alors de rien si le rien n’existe pas ? Parler du rien acheté est-ce parler de rien, voir parler pour ne rien dire ?

#LES SOLUTIONS

ARSENECA a rendu le rien physiquement par l’acte d’achat.
Il a cependant mis en œuvre une solution pour le moment qu’il juge trop couteuse pour l’ensemble du monde et qu’il espère pouvoir réduire d’ici 5 à 10 ans.
Initialement à 80 euros, ARSENECA Laboratory a réussi à baisser le coût du rien à 49 euros en 2022.
Pour compenser le prix d’achat du rien subit par les personnalités, ARSENECA à quantifié le rien pour permettre d’acheter jusqu’à 3 fois rien maximum.
On multiplie le rien, plutôt que de le réduire.
Ce procédé permet de ne plus acheter moins que rien, car le rien ne peut plus se soustraire lorsqu’il est acheté. Il n’est plus possible de vivre avec moins que rien lorsque nous achetez rien, ce qui est une avancée sociale importante.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, acheter rien nécessite une consommation d’énergie non négligeable, ce qui est paradoxale, car parfois la consommation d’énergie est moins importante, lorsqu’on achète quelque chose pour recevoir quelque chose, que pour rien recevoir en achetant rien.

Une des premières solutions est de réduire le rien à son strict minimum. Cela nécessite de commercialiser systématiquement un grand rien, et non pas un petit rien contrairement ce que l’on pourrait croire.
La réduction du rien nécessite plus d’énergie que de laisser le rien dans sa forme d’origine.
Commercialiser rien dans un espace limité n’était pas une solution envisageable pour ARSENECA. Un rien réduit à son strict minimum n’est pas rien. C’est quelque chose de rien.
Il existe des riens plus grands que rien et certains riens peuvent être inclus dans rien.
La solution préconisées par ARSENECA est donc la non-réduction du rien à son stricte minimum.

#LE RESULTAT

ARSENECA offre à ses personnalités une expérience du rien sensible qui s’appuie sur une multiplication du rien en trois fois maximum. Ses personnalités ont également pu gagner du temps en éliminant les processus psychologiques d’attente ayant la certitude de ne rien recevoir en 15 jours seulement.

Cette expérience sensible liée à l’utilisation du Totem® est un véritable tour de force scientifique. La propagation d’un rayonnement de rien lors de l’utilisation du Totem de rien (voir le concept ARSENECA)  provoquée par une émotion transformante, produite par ses personnalités, lors de l’expédition et de la livraison du rien, ajoute un rayonnement photonique à partir de rien.

#LES PROBLEMES NON RESOLUS

Si pour certains, ces problèmes ne sont rien, pour ARSENECA, les choses sont différentes. Le premier problème est lié à la fiscalité. Le rien n’est pas un objet ordinaire, le rien n’est pas rien. Se pose alors le problème de la taxe à appliquer lorsque l’on commercialise rien pour ne rien recevoir. Quel est le taux de TVA ?
En 2013, il est demandé à ARSENECA de payer 30 000 euros de TVA sur la vente de rien suite à un contrôle fiscal.
Le rien est d’autant plus dense que le taux de TVA est élevé. Un rien avec un taux de TVA de 20% est plus dense qu’un rien avec un taux de TVA à 5,5%.

Le deuxième problème non résolu est lié au bannissement systématique opéré par Google, de son réseau de recherche Google Search. Par la publication d’article pour parler de rien, Google considère cela comme une action de Spam. ARSENECA parle de rien, non pas pour parler de rien, mais pour en parler. Cependant il n’est pas possible de parler de rien sans en subir les conséquences. ARSENECA (Le délesteur) a été supprimé du web entre avril et juin 2019 par Google (constaté par huissier de Justice)

ARSENECA rend possible l’utilisation du rien pour permettre de compléter son caractère en produisant une émotion transformante.
Maintenant sous forme de #Capsules® de Rien,  à acquérir pour toutes les situations qui nécessitent l’intervention du rien, comme ne rien faire, ne rien voir, rien regarder. A consommer maintenant sous forme de #capsules pleines de rien véritable.
Pour ne rien faire, avaler une #capsule de rien