Art et Sciences

Les laboratoires ARSÈNÉCA travaillent depuis 2012, en mixant les équipes de chercheurs dans les domaines de la physique fondamentale, les mathématiques et les statistiques universelles des champs électromagnétiques et les artistes chercheurs.

Cette complémentarité est indispensable pour faire avancer la recherche théorique et l’application pratique dans la vie de tous les jours.
Le devoir de l’artiste est de lever les doutes et les impossibilités en faisant tomber les croyances pour conduire le scientifique vers des terres inexplorées.
Le scientifiques explore ces nouvelles possibilités.

L’inverse est tout aussi bénéfique, lorsque l’artiste valide les travaux de Recherche du scientifique en les mettant en pratique auprès du grand public.

A R s è n é c a

L’Art et la Science est au cœur de notre système de développement. Tous les produits et procédés créés trouvent leurs origines dans  théorie scientifique par encore réfutée mais réfutable ou dans la levée d’une impossibilité par la mise en pratique et l’expérimentation.

Les laboratoires  ARSENECA utilisent l’expérimentation à grand échelle pour valider ou invalider une théorie.
Avec plus de 10 000 clients enregistrés depuis 2012 et plus de 27 000 expérimentations réalisées les laboratoires ARSENECA sont les leader dans le domaine de la Recherche expérimentale à grande échelle.

La création d’un calculateur  d’aide à l’indécision à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris ou du premier effet placébo sur le transformation du corps ou de l’esprit, ou encore l’externalisation des besoins primaires illustre parfaitement le succès de la rencontre entre Arts et Sciences.

Artsite chez Arsènéca

L’Artiste chez Arsènéca cherche à lever les impossibilités en détruisant les croyances.

L’artiste Arsènéca, travaille à chercher la manière de créer des impossibilités, principalement liées à nos croyances. Pour lui, tout est possible.
Ce sont les croyances originelles qui provoquent une résistance forte à toutes explorations.

Chercheurs chez Arsènéca

Le chercheur chez Arsènéca n’a pas d’obligation de résultat.

Le chercheur Arsènéca, travaille à cerner une problématique, en commençant par le postulat de départ qu’il propose ou est proposé par l’artiste chercheur. Il mettra en forme ses idées, pour ensuite les tester, les évaluer et les interpréter.
Les tests sont fait par les clients Arsènéca.

exemples d'expérimentations

Nous avons expérimenté à petite échelle avec des résultats encourageants. Nous sommes en phase 3, avec une évaluation à grande échelle auprès de  10 000 clients ARSÈNÉCA pour une période de 3 ans.

les mouvements chaotiques obéissent à une certaine part de hasard, mais une part seulement. Ils obéissent à des lois déterministes, c’est-à-dire qu’il existe une règle permettant de passer d’un point au point suivant.
Ils sont imprédictibles à long terme.’
Il existe des mouvements déterministes mais imprédictibles, au moins à longue échéance : c’est le chaos déterministe.
Attracteur différentiel de Lorentz
dx/dt = –sx +sy
dy/dt = Rx – y – xy
dz/dt = -Bz + xy

Notre liberté n’est elle qu’une illusion ? Evoluons-nous dans un univers dont les évènements linéaires, discrets et/ou quantifiés sont déterminés ?

Il existe une intelligence de l’Univers à agencer les choses qui ne laisse pas de place au hasard pur. Tout est parfaitement et extrêmement ordonné

Il existe une relation de cause à effet extrêmement forte.

Principe d’intrication

L’intrication quantique est un phénomène qui lie intimement les propriétés de deux particules, quelle que soit la distance qui les sépare.

Pouvons-nous intriquer des macromolécules, voir des systèmes encore plus complexes comme l’être humain.

Il est possible d’externaliser les besoins primaires par l’intrication de photon

Les besoins primaires sont externalisables

Changer de corps

Effet placébo

L’effet placebo correspond au résultat psycho-physiologique positif (bénéfique) constaté après l’administration d’une substance ou la réalisation d’un acte thérapeutique, indépendamment de l’efficacité intrinsèque attendue du traitement. Il a été observé chez des patients ou sujets d’expérience pour un groupe varié.

Est-il possible de développer physiquement le corps d’une personne en ayant recours à des placébos ?

Le placébo n’est pas le principal vecteur de développement du corps, mais la pensée du patient se sentant observé qui va modifier son corps.

Le corps se développe systématiquement

Pourcentage de succès par dosage

(Atteinte de votre objectif personnel)

DOSAGE 1

51%

DOSAGE 2

65%

DOSAGE 3

87%

M A I T R I S E

Savoir faire

Notre Savoir-faire pour faire croiser Art et Sciences dans le processus de recherche

ARSÈNÉCA fort de son expérience acquise auprès des clients privés et des personnalités a très tôt développé une approche par les besoins.
Nous partons des besoins analysés auprès du grand public. Ceux-ci ont fortement évolués depuis 2008 et semblent être la conséquence de mutations rapides systémiques de notre monde.

Depuis 2008 ARSÈNÉCA travaille sur les effets que produisent la dérèglementation climatique, l’intelligence artificielle, les conséquences de la crise sanitaire, sur l’homme et apportons de nouvelles solutions pour développer notre compréhension du monde.
Nous cherchons à développer la pensée et la création du public par opposition au système de lissage opéré par les organisations et les intelligences artificielles.

Nous avons repensé notre système de recherche en incluant le public, les chercheurs et les étudiants dans un même processus afin de fournir des produits et services qui répondent à des besoins fondamentaux.

Fusionner Art et science

Il ne s’agit pas de croiser Art et Sciences mais de les fusionner.

La création des laboratoires ARSÈNÉCA trouve son origine dans la difficulté de créer des synergies entre l’Art et la Science dans la Recherche.
Encore aujourd’hui, bon nombre de chercheurs universitaires considère l’Art comme une interprétation possible d’un résultat scientifique, par une représentation sous forme d’une image, dessin vectoriel, fractale, poésie et musique.

Un chercheurs va ainsi être pleinement artiste par la publication de fractales, de structures de Lorentz, d’écriture de partition de musique faisant intervenir les boucles autoréférentielles pour montrer que la beauté est dans la science.
De nos jours, l’Art est considéré uniquement  comme un moyen d’expression et de représentation d’un monde par les chercheurs.
Il intervient systématiquement en aval du processus de recherche et jamais en amont.
Ceci induit le plus souvent que ce sont les chercheurs et les étudiants en Science qui ajoutent une corde à leur arc en devenant artiste, et emprunte le même schéma que le design à emprunter avec l’art.
Art et Design, Art et Sciences, et bientôt Art Design et Science.

Cependant il ne sera pas possible de croiser Art et Sciences dans un processus de recherche tant que l’université des Sciences considérera l’Art comme un moyen de représentation d’un résultat scientifique, voir d’un embellissement matériel ou de confort par ajout du design.
L’Art, ne doit pas être considéré comme une simple représentation d’un résultat, comme cela se fait actuellement dans les universités.
L’artiste est là pour supprimer les croyances et les résistances des scientifiques. Il est celui qui donne l’énergie à la pensée scientifique. La représentation du résultat est largement secondaire.